English | Français     Contactez nous
Imprimer

MAINTENANCE PREDICTIVE

PROGNOS®: conçue pour résoudre les problèmes des opérateurs

L'outil informatique de maintenance prédictive, développé en interne, enregistre de très bons résultats. Désormais, PROGNOS® est proposé aux clients AFI KLM E&M tout en étant développé progressivement sur le reste de la flotte du Groupe Air France-KLM.  

 

Anticiper une future panne ou encore planifier une action de maintenance à l'avance, c'est aujourd'hui possible grâce à la solution PROGNOS®, la suite d'applications développée par AFI KLM E&M dans le cadre du programme de Recherche et Développement, The MRO Lab.
Testée et approuvée en priorité sur les A380, la solution étend désormais son savoir-faire aux autres appareils de la flotte AIR FRANCE KLM. Signe de son succès, elle est désormais proposée à ses clients.

La puissance du Big data
L'objectif de l'outil de maintenance prédictive est clair : " il s'agit de diminuer les cas d'AOG, de retard et d'annulation de vol " rappelle Rodolphe Parisot, directeur digital & innovations chez AFI KLM E&M.

Pour ce faire, la solution opérationnelle PROGNOS® for Aircraft se fonde sur la collecte et l'analyse des données techniques générées par les milliers de capteurs installés sur le système de l'avion. C'est la technologie du Big data. Ces données de vol en continu sont traitées par le logiciel puis transmises aux centres de contrôle de la maintenance d'Air France KLM où des spécialistes reçoivent régulièrement des alertes sur des équipements défectueux. Un exercice rendu possible grâce à la très grande quantité de données, jusqu'à 1 Go, que fournissent les avions de nouvelle génération tels que les A380 et 787 mais aussi avec la famille des A320. Raison pour laquelle PROGNOS® a été testé en premier sur ces types d'appareils.

 

 

 

 

Aucun NFF sur des centaines de déposes
A partir de ces informations recueillies, comme la puissance électrique, la vitesse, l'angle ou encore la température, un algorithme prédictif peut être mis en place.
" Nous avons établi nos algorithmes pour cibler les alertes dans une moyenne de 30 à 50 vols avant qu'une panne ne soit effective, précise Rodolphe Parisot. Une prévision qui s'avère juste puisque sur des centaines de déposes prédictives, il n'y a eu aucun NFF ou No fault found, donc de mauvais rapport. Autre satisfaction, la diminution de 50% des items de la MEL (Minimum Equipment List) et des signalements des pilotes (pilot report) sur les systèmes suivis par PROGNOS®, ajoute le directeur digital & innovations d'AFI KLM E&M. D'ici un an, pour tous les principaux types d'avions, on espère couvrir 5 à 6 systèmes ATA les plus critiques, les plus prioritaires de l'avion ".

Premier vol client A320 en avril 
Au vu de ces résultats encourageants, le programme d'analyse prédictive s'empare des autres avions de la flotte AIR FRANCE KLM. Ainsi, outre les A380, 787 ou encore A320 sur lesquels le logiciel a fait ses preuves, viennent bientôt s'ajouter les Boeing 777 et 737, l'A350 et l'A330. Par ailleurs, ce système innovant et performant qui permet de pronostiquer mais aussi diagnostiquer un problème a su séduire et convaincre de nouveaux prospects. " Des clients potentiels venus d'Europe mais aussi d'Asie ont manifesté leur fort intérêt envers notre outil. D'ailleurs, en avril, un premier client PROGNOS® volera sur un A320 ", confie Rodolphe Parisot.

Prédire que PROGNOS® sera un succès ne devrait pas se démentir!

 

 

Article suivant