Langues

Selectionez votre langue :

  • Drapeau anglais
    English
  • Drapeau Français
    Français
data?.accessibility_lbl

Quand AFI KLM E&M contribue au "bonheur brut de Drukair"

Connaissez-vous les pistes d'atterrissage aux approches les plus difficiles du monde ? Nos équipes OWS (On Wing Services) ont l'occasion de les essayer pendant leurs missions. Cette fois-ci, posons-nous au Bhoutan, à l'aéroport de Paro.

Lorsqu'un Airbus A319 appartenant à la compagnie aérienne bhoutanaise Drukair a subi un problème moteur avant le décollage, l'avion a été immobilisé à l'aéroport international de Paro, qui est considéré comme l'un des aéroports les plus complexes au monde. Dans ces conditions particulières, il était impossible de transporter un CFM56-5B de rechange par voie aérienne ou routière et d'effectuer un changement de moteur standard. Pour continuer à voler, une seule solution : demander aux experts qui sauront quoi faire où que ce soit...

data?.accessibility_lbl

L'expertise au bout des doigts

Drukair a fait appel aux équipes d'AFI KLM E&M qui sont aussitôt intervenues lors d’une première mission pour évaluer les dégâts et envisager toutes les solutions possibles afin de préserver le moteur.

“Nous avons déployé une première équipe d'experts pour inspecter le moteur, trouver la source du problème et envisager une solution de réparation. De plus, les restrictions sanitaires ont rendu la mission encore plus complexe. Nous aimons relever des défis, et cette aventure a été à la hauteur de nos espérances.”

Martin Molinié

Responsable des services sur aile d'AFI KLM E&M

L'équipe a effectué les inspections boroscopiques nécessaires, soutenue sur place par les techniciens de Drukair. Il a fallu 3 jours pour inspecter l'ensemble du moteur et répertorier tous les dommages générés par la panne du moteur, en particulier sur les aubes du compresseur haute pression (HPC). De retour à Paris, l'ensemble des données collectées a été analysé par les équipes d'ingénierie d'AFI KLM E&M. Toutes les ressources et capacités du département moteur ont été mobilisées pour envisager les scénarios de réparation les plus adaptés en termes d'efficacité économique et opérationnelle.

“Nous avons envisagé toutes les options et utilisé notre connaissance intime du moteur et des exigences opérationnelles, car nous ne sommes pas seulement un MRO, mais aussi une compagnie aérienne.En résumé, il était question de déposer le moteur, d'avoir tout le matériel disponible (de notre stock ou du marché des surplus), pour réparer le booster, remplacer les aubes LPC, le boîtier HPC, au total plus de 700 aubes.”

Vincent Fokkinga

Responsable du support client AFI KLM E&M

Le fait est que la coopération est un facteur déterminant de réussite. De nombreux échanges réguliers ont eu lieu entre les deux entreprises et cette collaboration a pris tout son sens.

La puissance d'un groupe mondial

Mais le véritable défi, au-delà de l'étude technique, a été de procéder à la réparation. Le succès de cette opération dépendait de l'approvisionnement en pièces, de la préparation des kits de maintenance et des outils, ainsi que des problèmes logistiques liés à la crise sanitaire et à la période de restriction des déplacements.

data?.accessibility_lbl

“A ce moment-là, nous avions tous à l’esprit qu'il nous faudrait compter sur toutes les forces à notre disposition pour atteindre notre objectif. Comme il s'agissait également d'un défi logistique, nous avons pu compter sur les équipes du Groupe Air France-KLM pour organiser l'expédition du matériel et le transfert de nos experts OWS à destination.”

Louis Bressenot

Coordinateur OWS

Pas à pas, aube par aube

Le matériel expédié sur place est un concentré de nos innovations, basé sur un savoir-faire de longue date et sur le retour d'expérience d'années d'exploitation au service de la performance. Rien n'a été laissé au hasard et les techniciens ont pu s'appuyer sur les presque 6 tonnes de matériel envoyées à Paro.

data?.accessibility_lbl

“Sur place, il faut s'adapter, on ne peut compter que sur une préparation parfaite et sur sa propre expérience, et, croyez-moi, il faut de l'expérience pour mener à bien ce genre d'intervention.”

Matthieu Cousin

Expert OWS chez AFI KLM E&M.

data?.accessibility_lbl

Pas moins de 700 aubes ont été remplacées après avoir démonté le moteur et séparé le booster avec le plus grand soin. Le démarrage du moteur effectué après l'installation complète du CFM56 sur l'aile a confirmé l'énorme succès de l'opération. La coopération entre les équipes d'AFI KLM E&M et de Drukair, animées par la même passion et le même engagement, a permis cette réussite.

“Merci beaucoup d'avoir envoyé une équipe hautement qualifiée et efficace pour ce travail. Cette intervention importante et unique a été réalisée avec succès. Nous sommes impressionnés et satisfaits. Bien que nous n'ayons été en contact qu'avec quelques-uns d'entre vous, nous savons que beaucoup d'autres personnes ont été impliquées. Notre reconnaissance et notre gratitude vont également à tous ceux qui ont contribué à faire de cette intervention une réussite. Je sais que nous avons mis beaucoup de pression sur vous, mais c'était vital pour nous. Ce fut en effet une véritable expérience de travailler sur ce projet. Nous avons beaucoup appris et, de la même manière, nous espérons qu'AFI KLM E&M a également beaucoup appris de cette expérience.”

Sonam Tobgay

Directeur de l'ingénierie de Drukair

L'expertise n'est pas terminée

“Les équipes ont vécu une expérience humaine extraordinaire, une de plus qui nous rend fiers et renforce nos compétences. Nous continuons à acquérir des connaissances, puisque les pièces retirées sont désormais réparées dans nos ateliers. C'est parce que nous avons pu nous appuyer sur les 4 piliers qui constituent notre ADN que nous avons réalisé le « BEST4DRUKAIR » dans des conditions si particulières : 100% Airline-MRO, 100% Adaptiveness®, 100% Réseau mondial, 100% Innovation.”

Eric Bleuse

AFI KLM E&M VP Customer Support Engines Services